Campagne ES – Lancement ce 4 mai – Kit Com’ digital

Campagne ES – Lancement ce 4 mai – Kit Com’ digital

L’économie sociale, c’est la promesse d’un avenir plus juste et durable. C’est une alternative concrète aux dérives du capitalisme. C’est une économie au service de l’humain, et pas le contraire.En tant qu’acteur de l’économie sociale, nous partageons les valeurs de solidarité, coopération et démocratie mises en lumière dans cette nouvelle campagne de communication à destination desjeunes.Ensemble, construisons notre futur, justement ! ❤ _Guide de lancement de campagne

Prime « Tetra » : le Gouvernement bruxellois dégage 111 millions pour les secteurs les plus touchés par les conséquences de la crise sanitaire

Prime « Tetra » : le Gouvernement bruxellois dégage 111 millions pour les secteurs les plus touchés par les conséquences de la crise sanitaire

Communiqué de presse du 11 mars 2021

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a approuvé ce jeudi 11 mars, en première lecture, l’arrêté relatif à une aide aux entreprises des secteurs des hébergements touristiques, des discothèques, des restaurants et cafés et de certains de leurs fournisseurs, de l’événementiel, de la culture, du tourisme et du sport dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19.

Communication FeBISP

Communication FeBISP

Par François Geradin, directeur adjoint Febisp – Le 26/10/2020

Chers membres,

A l’attention des centres bruxellois :

Suite aux différentes mesures gouvernementales prises cette semaine, et en particulier aux décisions annoncées ce samedi par la Cellule de Crise provinciale bruxelloise, j’ai pris directement contact avec la COCOF et avec Bruxelles Formation afin de voir quel cadre pouvait s’appliquer dès ce lundi 26 aux opérateurs ISP.

«La crise socio-sanitaire actuelle doit réveiller l’altérité du fait associatif» – Le Soir

«La crise socio-sanitaire actuelle doit réveiller l’altérité du fait associatif» – Le Soir

Par les membres du Conseil bruxellois de coordination sociopolitique (CBCS)* – 26/05/2020

La nouvelle réglementation du Code des sociétés et des associations a été adoptée en mars 2019 et met à mal le droit d’association, qui est pourtant constitutionnel. Il faut permettre l’exercice de ce droit dans les faits et même l’encourager, déclarent les signataires de cette carte blanche.