/ juin 13, 2019/ News de l'ACFI

Dans la continuité de l’année 2017, notre fédération, le secteur de l’Insertion Socio Professionnelle, et l’ensemble des acteurs concernés (des stagiaires à l’équipe de l’Interfédé) ont dû s’adapter au rythme effréné des décisions politiques et se mobiliser sans cesse contre des mesures, qui, tant sur le fond que sur la forme, mettent en péril la survie du secteur et des structures qui le composent.

La fédération et l’Interfédé ont été confrontées à un manque de concertation et une opposition jamais vécus dans le secteur, de la part du cabinet Jeholet et de l’administration. Le calendrier électoral et politique a forcé le secteur à sortir dans la rue et dans les médias, pour porter ses valeurs et diffuser son memorandum. Pour l’ACFI, qui a exercé cette année la présidence de l’Interfédé, ce contexte a donné lieu à un important travail de négociation, un engagement et un dialogue de première ligne. Consulter le rapport d’activités 2018.

Share this Post