Image Image Image Image Image
Scroll En Haut

En Haut

Belgique

Quand les partis s’unissent contre le travail associatif – Le Guide Social

On 18, Juin 2018 | In Belgique, Emploi, Revue de presse |

13/06/18

Le travail associatif continue de se mettre plusieurs secteurs à dos. La mesure, à l’origine soutenue exclusivement par le secteur sportif flamand, est grandement décriée par le secteur associatif, qui y voit une déprofessionalisation des personnes et une concurrence déloyale se développer dans des domaines comme l’aide et les soins à domicile. Aujourd’hui, les 4 présidents des partis francophones ont signé une carte blanche contre ce projet.

Le travail associatif (ou semi-agoral) aura décidément fait couler beaucoup d’encre. Après avoir fait l’objet d’une motion en conflit d’intérêt pas la Cocof début janvier, gelant dès lors le texte pendant 60 jours, la mesure a repris son bonhomme de chemin. Faisant toujours plus d’opposants. Plusieurs fédérations ont lancé une pétition, qui a récolté à ce jour plus de 4.600 signatures. Aujourd’hui, ce sont les présidents des partis francophones qui s’unissent pour dénoncer la mesure de la ministre de l’Action Sociale, Maggie De Block, dont l’objectif est d’accorder à une personne possédant déjà un statut (4/5ème salarié minimum, indépendant, pensionné) une rémunération s’élevant jusqu’à 6.000 euros par an, défiscalisés. Les 4 partis francophones ont exprimé leur mécontentement dans une carte blanche. Monasbl.be résume les principaux points.

Lire la suite