Image Image Image Image Image
Scroll En Haut

En Haut

Canapalea

.
.
.

La durée du projet est de 36 mois de septembre 2015 à août 2018.
Porteur du projet: Etudes et chantiers (France)
4 pays : France, Italie, Espagne, Belgique

La finalité du projet européen Erasmus + « Canapaléa » est de permettre aux entreprises de la construction, y compris les entreprises sociales actives dans le champ de l’écoconstruction, de répondre à des marchés de la construction et rénovation en chanvre.

Objectifs

  • Professionnaliser les entreprises sociales et traditionnelles de la construction sur une maîtrise fine des caractéristiques et techniques de mise en oeuvre du chanvre, grâce à des formations modulaires qualifiantes, des mobilités européennes reconnues, des expérimentations en lien avec les labos de recherche, une pédagogie de formation adaptée.
  • Professionnaliser des publics en insertion sur les techniques en chanvre (future main d’oeuvre des entreprises de la construction) grâce à un parcours qualifiant et des mobilités européennes.
  • Faire comprendre aux architectes, économistes de la construction, bureaux d’études, bureaux de contrôle quelles sont les propriétés du matériau chanvre et son utilisation.
  • Rassurer de manière objective, montrer que c’est possible de construire ou rénover en chanvre aux donneurs d’ordre publics.

En ce qui concerne l’ACFI-FIAS il s’agit de rédiger un référentiel de formation en isolation à base de chanvre à partir d’un référentiel de compétences rédigé par des partenaires français.  Ce projet qui a débuté en décembre 2015 a, à cette heure, déjà fait l’objet de trois réunions transnationales, d’une mobilité de formateurs (France-Italie-Espagne) en Belgique d’une semaine en septembre au sein de l’ASBL Le Trusquin ainsi que d’un séminaire de dissémination « Bio-construction en chanvre » à Bilbao le 7 décembre 2016 dernier. Un séminaire de dissémination est prévu pour le 22 Juin 2017, ce dernier sera organisé par l’ACFI à Bruxelles et aura pour but de diffuser les différentes actions du projet et faire la promotion de l’utilisation du chaux-chanvre.